Draconem Index du Forum
 
 
 
Draconem Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Comme à l'époque des Gladiateurs (Pv Cali)
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Draconem Index du Forum -> Autres lieux de Draconem -> Arène
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ryu' Iroh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 1 Sep - 10:06 (2013)    Sujet du message: Comme à l'époque des Gladiateurs (Pv Cali) Répondre en citant

Une très belle journée que voilà. Le soleil était très haut dans le ciel et la chaleur était au rendez-vous mais elle n'était pas excessive. Il n'y avait aucun nuage dans le ciel, pas un seul vent ni humidité. La chaleur était supportable même si ces dernières argumentations montrent le contraire. Les oiseaux chantonnent et viennent mangé les miettes de pains que les habitants de la ville leur lance. C'est surtout des personnages avec un âge assez avancé qui lance ces derniers. Les enfants jouaient avec un ballon plutôt vieux d'après sa couleur usée. Les adultes les surveillaient en racontant leur vie aux autres et ainsi de suite.


Une cloche retentit mais elle n'émettait pas un son habituel. Pour la comprendre, il faut habité dans les grandes villes. Les adultes vinrent prendre leurs enfants en commençant à partir tous au même endroit. Les personnes âgées étaient derrière eux, quelques uns avec des cannes, d'autre se tenant le dos en avançant. Toute la ville avait l'air de se diriger vers un endroit précis car ils rejoignirent tous et s'approchait d'un grand endroit. C'était une arène, immense et talentueuse d'architecture à la fois. Était-ce pour montrer la puissance de la ville ? Supposons que oui. Les habitants rentraient à l'intérieur en souriant et riant. Il devait se passer des immenses choses à l'intérieur pour que tout la ville vienne ici à la sonnerie de la cloche.


Un petit stand était à une entrée. Celle-ci était plus petite que les autres et à l'intérieur, elle devait se diriger vers les sous-sols de l'arène où les combattants doivent attendre leur tour. Toutes les personnes tenant un bar disent que c'est le seul moyen de se faire de l'argent rapidement mais ce n'est jamais facile vu les pointures qu'il voit y avoir en l'intérieur pour les combats. Des gens avec des montagnes de muscle, d'autre agile et même des personnes possédant de la magie. Les spectateurs aiment beaucoup se genre de combat où le seul moyen de gagner est tuer ou être hors de combat son adversaire. Le plus souvent le sang coule et les spectateurs disant adieu aux combattant valeureux même si ces derniers ne sont là que pour gagner de l'argent.


J'avais suivi la foule car je me demandais ce qu'il pouvait bien se passer même si j'en avais entendu parler. Le tenant de bar savent beaucoup de chose et ils racontent des choses qu'ils ne devraient être divulgué. Je me demandais où est-ce que l'on pouvait bien s'inscrire pour aller combattre. Je posais la question à quelque habitant, qui rentrait dans l'arène en tant que spectateur, pour savoir où s’inscrire. Une personne m'indiqua le petit stand, je la remercie et vint m'inscrire. Les deux personnes s'en occupant me demandèrent mon nom et mon prénom ainsi que mon âge.


" Ryu' Iroh et j'ai 20 ans. "


Je venais de mentir sur mon âge car je savais qu'il regroupe souvent les combattants par tranche d'âge et je ne voulais pas tomber sur des combattants dociles et qui ne frappent pas fort. Je leur souris et ils me disant de rentrer par la porte à leur gauche. Je baissais la tête et ouvris la porte pour y entrer. Elle menait bien dans les sous-sols. Je suivais tranquillement l'escalier croisant quelque combattant. Je les observais bien et eux de même. J'étais vêtu de ma tenue habituelle, un pantalon noire tenue par des bretelles de la même couleur ainsi qu'un T-shirt gris en laine avec des épaulières. Mes grosses chaussures étaient eux aussi noirs. Je souris et m'assis tranquillement sur un banc en bois, attendant que mon nom soit demandé. J'étais assis à côté d'une montagne mais je n'avais pas l'air gêné. J'attendais tranquillement de savoir qui j'allais combattre.
  


Dernière édition par Ryu' Iroh le Dim 8 Sep - 20:26 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 1 Sep - 10:06 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cali
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 898
Localisation: Sainte-Foy
Féminin
Race: Dragon

MessagePosté le: Dim 1 Sep - 10:10 (2013)    Sujet du message: Comme à l'époque des Gladiateurs (Pv Cali) Répondre en citant

Cali passait devant un immense immeuble. Il y avait un attrouppement épouvantable, qui congestionnait toute la route. Il était impossible d'y passé.Cali soupira. Elle devait essayer. Elle devait aller voir un marchand pour des plantes, qu'elle n'avait pas encore. Ses plantes avaient envahi l'appartement de Ryu et elle, mais ainsi, elle avait toujours ce qu'elle avait de besoin pour le soigner à disposition. Ryu était parti pour une mission, un truc du genre, elle n'avait pas trop compris, ou s'était pour l'amusement.

Elle savait qu'il allait revenir avec une nouvelle blessure ou un trophée, on ne savait jamais. Elle avait confiance en lui voilà tout. Elle essayait de traverser la foule mais elle fut amenée contre son gré dans l'immeuble. Des hommes et des femmes la poussèrent et la dirigèrent dans l'immeuble. Elle se retrouva de nouveau à l'extérieur. Ce n'était pas un immeuble... c'est une arène. Les pensées de Cali se bousculèrent comme elle avait été bousculé, dans son esprit tout se mélangea. Elle était debout dans les premières rangées et un inconnu la fit s'asseoir. Elle se demandait qui serait sacrifié ici pour amuser la populace. Elle trouvait cela horrible et barbare. L'inconnu qui l'avait fait s'asseoir, lui parlait un peu du spectacle qui allait se dérouler ici. Des hommes allaient s'affronter ici. Plusieurs allaient mourir pour divertir, d'autres gravement blesser et très peu vaincraient dans l'adversité. Cali était choquée et dégoûtée. Elle avait peur pour toutes ces personnes qui allaient être sacrifier. 
_________________
La magie du cœur est la plus belle et la plus forte de tous. Elle est la vie qui circule en tout.
Revenir en haut
Ryu' Iroh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 1 Sep - 10:41 (2013)    Sujet du message: Comme à l'époque des Gladiateurs (Pv Cali) Répondre en citant

Je souriais tranquillement en attendant. Je voulais tellement savoir mon adversaire ou savoir qu'elle serait le spectacle d'aujourd'hui. Je ne voyais pas à l'extérieur de l'arène mais j'attendais le bruit qu'il avait, la ville entière était déjà installé et ils attendaient le spectacle.

Un homme avec un micro apparu au milieu de l'arène, de la fumée blanche autour de lui et un micro à la main. L'arène était si grande qu'on avait du mal à voir à ce qu'il ressemblait. Le bruit qu'il y avait ce tue.

" Bienvenue pour un nouveau spectacle !! À partir de maintenant, il faudra que vous resterez assis à votre place car il peut y avoir des projectiles, on ne sait jamais. "

Il rit un peu et sa voix s'entendait dans toutes l'arène, celui-ci avait l'air joyeux et il présentait l'endroit comme un véritable présentateur de spectacle. Il dit quelques règles avant de présenter ce qu'il allait y avoir aujourd'hui.

" Aujourd'hui, il y a dix blocs où plusieurs adversaires seront dans chacun des blocs, environ cinquante par bloc. Il ne devra en rester qu'un dans chacun des blocs et nous aurions une finale avec dix combattants pour la victoire finale. Les adversaires doivent mourir ou perdre connaissance pour être éliminé des jeux. Mesdames, messieurs et mesdemoiselles, nous allons débuter avec le premier bloc ! "


Alors c'est cela aujourd'hui ? Je vais pourvoir m'amuser comme un enfant dans l'eau. Je souriais grandement et je montais ma tête vers le plafond où le numéro quatre était inscrit. Je vais devoir attendre pendant un petit moment alors.

Une cinquantaine de personne arrivèrent au centre de l'arène, ils allaient combattre et la foule va hurlé aux éclats. Le présentateur de tout à l'heure venait d'apparaître dans les gradins, le micro en main.

" C'est partit !! "

Voilà que le premier combat d'un bloc commence, aujourd'hui, l'arène va être comble et beaucoup de personne vont apprécier, je le sens. 
Revenir en haut
Cali
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 898
Localisation: Sainte-Foy
Féminin
Race: Dragon

MessagePosté le: Dim 1 Sep - 10:53 (2013)    Sujet du message: Comme à l'époque des Gladiateurs (Pv Cali) Répondre en citant

Cali regardait le spectacle horrifiée. Le sol de l'arène se colorait du sang des pauvres gladiateurs malchanceux. Elle ne comprenait pas tant de massacre, pour divertir une ville. Pour elle la vie était importante, la vie de toute chose dans ce monde était précieuse pour elle, aussi précieuse que toutes les richesses. Des larmes coulèrent en silence pendant que les combattants s'affrontèrent. L'homme à ses côtés lui décrivait la scène lui disant qui aurait plus de chance qu'un autre, lequel allait mourir ou les lâches parmi les jeunes gladiateurs. Il disait cela avec un rire cruel. L'homme donnait des haut-le-cœur à Cali avec ses descriptions morbides. Elle souffrait intérieurement pour ses jeunes.

Cali gardait la tête haute par respect, pour les combattants, mais ne prenait aucun plaisir à ce spectacle d'horreur. Elle avala difficilement sa salive, quand elle vit un jeune garçon tuer par deux autres. Où était l'honneur dans ce combat-là. Elle voulait se lever et fuir, pire encore, sauter dans l'arène et tous les soigner, malgré que c'est elle qui y laisserait la vie. Cali avait le cœur gros et celui-ci pleurait des larmes de sang, pour chaque vie arrachée ici. C'était comme si on l'avait passé dans un hachoir. Cali était trop sensible et cela lui nuisait grandement dans les missions de Ryu et ici aussi. Elle le savait, elle ne pouvait pas se cacher sa faiblesse à elle-même.

Cali ne serait peut-être pas capable de regarder ce spectacle meurtrier jusqu'à la toute fin. Son âme était déchiré. L'homme regardait Cali et il avait un sourire mauvais. Il aimait bien voir la jeune femme se déchirer pour leur tradition.
_________________
La magie du cœur est la plus belle et la plus forte de tous. Elle est la vie qui circule en tout.
Revenir en haut
Ryu' Iroh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 1 Sep - 11:05 (2013)    Sujet du message: Comme à l'époque des Gladiateurs (Pv Cali) Répondre en citant

J'entendais les bruits des combats et des cris de joie de la foule, je les trouve dingue ces habitants quelque fois. Le silence pesait dans le bloc où j'étais, ils avaient l'air d'être de puissant combattant et sans exception de tout le monde. Il avait eu quelque bruit de mécontent mais personnellement, je me concentrais déjà pour la bataille de mon bloc. Le mec à côté était immense et son odeur aussi. Je pinçais mon nez sans hésité, attendant toujours.

Sur la première bataille, il n'y avait plus les bruits des coups de bagarre ou d'épée mais j'entendais la foule hurlait de joie et la voix du présentateur s'entendit.

" Le gagnant du premier bloc est Zenko !! "


Il n'avait même pas été toucher par ses adversaire et la bataille avait duré seulement une dizaine de minute. Il avait les cheveux blancs et une grande cape noire. Il n'y avait aucune poussière sur sa tenue et aucune goutte de sang de son adversaire. Sa puissance avait fait rugir le public.

Je ressentais assez facilement les puissances et le premier gagnant, je le connais assez pour savoir qu'il est intouchable mais je sentais une autre aura que je connaissais bien, c'était celle de Cali. J'en suis sûr que je la connais mieux que quiconque et en ce moment même, elle était chamboulé. Je mis ma tête sur mes mains.

" Cali... "


Je ne voulais pas qu'elle vienne car je sais que cela lui fait mal de voir tout ça.

Le deuxième bloc se battait mais celui-ci dura plus longtemps, environ trente minutes avant qu'un homme hurla. Celui-ci était grand et très musclé avec une armure sur lui-même. Le gagnant du deuxième bloc.

" Arcos !! "

Lui, je ne le connais pas mais sans le voir, je sentais que les combattants qui gagnait, allait être très difficiles à battre plus tard. Je souris un peu en laissant ma tête sur mes mains.

Le troisième bloque commença mais ce fût très bref car une minute après, il n'y avait plus aucun bruit juste le présentateur qui bégayait.

" Le... Osamu Nankichi... Gagnant du bloc trois ! "


La foule hurla son nom quand il leva les mains. Il était blond, les cheveux bien en arrière avec son œil droit caché par un ruban rouge.

C'est à moi, enfin. L'attente était longue et l'arène n'a pas commencé à huit heures du matin pour rien. Je souris en me levant car tout le monde s'était déjà levé pour rentrer dans le centre de l'arène. La foule commençait à avancer et une fois dehors, la foule hurlait de nouveau. Ils voulaient encore du spectacle et du bon. Je souriais car j'allais combattre et en connaissant ma race, nous aimons beaucoup les grands défis de combat. Je regardais autour de moi et je vis Cali qui était vraiment mal. Je regardais la sang qui avait déjà coulé sur le sable mais les corps n'y étaient plus. Pour lui donner confiance, je tendis ma main vers elle en levant mon pouce mais je fus surpris car le présentateur hurla.

" C'est partit !! "
 
Revenir en haut
Cali
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 898
Localisation: Sainte-Foy
Féminin
Race: Dragon

MessagePosté le: Dim 1 Sep - 11:07 (2013)    Sujet du message: Comme à l'époque des Gladiateurs (Pv Cali) Répondre en citant

Cali était livide. Tous ces combats, toutes ces morts et tout ce sang, quel gâchis. Cali rageait intérieurement, si elle aurait pu, elle aurait massacré les organisateurs de ce spectacle morbide.Il n'y avait aucun honneur dans les combats. Cali était découragée et attristée. Il n'y avait aucun sentiment ou émotion qui convenait à ce qu'elle ressentait. Cali était livide, le sang avait quitté ses belles joues roses. Elle semblait terne et la nausée la guétait toujours. Elle avait regardé le premier bloc avec horreur, le deuxième avec dégoûtement et le troisième elle fut scandalisée.

Cali vit Ryu rentrer dans l'arène. Elle échappa un cri de détresse. Elle se leva et couru vers la barrière. Ses larmes coulèrent de plus belle. Elle vit à peine ton pouce se lever en l'air avec les larmes qui lui brouillaient la vue. Elle ne pouvait pas croire que tu étais là parmi les gladiateurs. Elle cacha sa bouche et son nez de ses mains. L'homme qui l'avait fait asseoir au début la força à retourner à sa place. Elle se débattait, comme un diable dans l'eau bénite. L'homme la saisit par la taille et la souleva. Il reculait vers deux places libres.

- Si vous restez là vous risquez d'être atteinte par un projectile, mademoiselle. Il ne vous reste qu'à prier pour votre ami. Peut-être que cela lui portera chance.

Cali se débattait encore. Elle avait promis de le protéger. Elle poussa un cri, elle voulait mettre toute sa confiance dans ce cri. Elle prierait pour Ryu, qu'il revient en vie et en un seul morceau. Se rasseoir fut la chose la plus terrible qu'elle fit. Prendre place parmi ces gens qui allaient se régaler des souffrances de l'homme qu'elle aimait. Elle se sentit lâche de ne pas sauter dans l'arène et de ne pas venir à ton aide tout suite.

- Gagne Ryuuuu!!! 
_________________
La magie du cœur est la plus belle et la plus forte de tous. Elle est la vie qui circule en tout.
Revenir en haut
Ryu' Iroh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 1 Sep - 11:48 (2013)    Sujet du message: Comme à l'époque des Gladiateurs (Pv Cali) Répondre en citant

Les regards des spectateurs étaient vraiment partout ainsi que ceux des autres gladiateurs qui avaient gagné et ceux qui attendaient toujours. Je tremblais, pas de peur mais d'excitation. J'étais vraiment excité et cela se ressentait quand ma jambe droite commença à taper sur le sol.


Cali a dû sûrement le remarquer mais cela me faisait mal qu'elle soit là, qu'elle voit cela alors je me fis une promesse à moi-même. Je ne tuerais personne dans ce bloc de mes mains mais je les assommerais. Elle m'avait aussi donner une grande confiance tout à coup et mon sourire s'était élargit grandement.


Quand le présentateur donna le signal, j'étais dos à mes adversaires et je savais que c'était pas vraiment une bonne tactique à prendre. Ils commencèrent à se jeter l'un sur l'autre mais je fus surpris que celui qui se lançait sur moi, était sans aucun doute le type qui était à côté de moi dans l'attente du combat. Il n'a peut-être pas aimé que je me bouche le nez en sentant sa sueur. Il leva ses deux mains vers le ciel pour me donner un coup surpuissant mais c'était sans compter sur mes réflexes bizarres dans les combats. Il était vraiment lent pour moi. Je me penchais sur ma droite en glissant sur le sable, j'étais assez rapide par rapport à lui. Je sautais instinctivement en l'air avec ma jambe gauche pendant que ma jambe droite avait prit de l'élan. Les regards non entraîné ne purent voir le coup arrivé au niveau de sa mâchoire. Il était très violent car en un millième de seconde, le corps de cette montagne de muscle venait de s'écraser dans le bloc où nous étions juste avant. Il était sonné sur le coup mais j'avais détruit un peu l'arène à cause de cela. Je me grattais l'arrière de la tête en regardant le trou dans le bloc.


" Un peu trop fort... "



Le présentateur hurlait en disant ce qu'il venait de se passer et la foule criait de joie car j'étais le premier à détruire l'arène sans le vouloir vraiment. Je fus surpris quand il scandèrent mon nom en cœur mais ce n'était pas vraiment bon pour moi, cela. Juste comme ça, je savais que les paris étaient tous pour moi et pour quelqu'un d'autre d'intéressant.


Au milieu de l'arène se tenait un géant. Celui-ci n'était pas dans le bloc, trop grand pour y rentrer. Il mesurait dans les vingt mètres de haut et il massacrait tout le monde tranquillement en criant des injures grotesques. Ce n'est pas un vrai géant, je le sais car j'en ai déjà vu.



" Ne scandez pas mon nom... "



Je disais cela en murmurant car je savais que plusieurs personnes allaient se jeter sur moi maintenant. Je plissais des yeux en voyant arriver une dizaine de personne avec des armures. Comment ils les ont eu ? J'aurais aimé les essayer. Je rouvris mes yeux en grand avec un sourire bien dessiné. Les dix hommes avaient l'air d'être ensemble car chacun d'eux avaient le même tatouage sur l'épaule droite. Ils sautèrent tous en même temps, tous épée en main.


D'un coup, je disparus de leur vision mais pourtant, j'avais juste sauter en l'air. Je me retrouvais au-dessus de deux personnes, les pieds au-dessus de leur tête. Mon poids avaient augmenté d'un coup car je réussis à leur fracasser la tête sur le sol en sautant en arrière juste après. J'étais vigilant d'une certaine manière. Mon sourire ne s'enlevait de mon visage et je commençais à courir de l'autre sens, je me dirigeais vers le géant. Les mecs que je devais combattre, crièrent en se lançant à ma poursuite. Je voulais être dans le gros regroupement du combat.


Deux personnes se combattaient juste en face de moi, je m'excusais doucement avant de donner un violent coup de pied rotatif dans le dos d'un des deux pour qu'il prenne l'autre avant de s'écraser contre le mur ayant prit un autre gladiateur sans le faire exprès. Ils tombèrent tous inconscient.


Je mettais arrêté un instant et je vis les mecs derrière moi en train de courir alors je repris la course de plus belle pour rejoindre le faux géant.


" Hé ! Demi-portion de géant !! "



J'étais assez proche pour qu'il m'entendent. Son regard vint directement en ma direction et j'étais pile à l'endroit où je voulais, là où une vingtaine de personnes étaient avec les huit poursuivants aussi. Le faux géant hurla de nouveau une injure avant de sauter en l'air pour s'écraser sur tout le monde, le ventre en avant.


" Il va avoir mal lui aussi... Il est débile ma parole. "


Je sautais en l'air aussi passa juste à côté de son épaule. J'ai eu de la chance. Il s'écrase sur tout le monde, assommant et tuant juste avec son énorme poids. Une marre de sang dégoulinait autour de lui. Le problème, c'est qu'il ne se relevait pas. Je sortis de derrière son coup en souriant. Je lui avais donner un violent coup de pied à l'arrière de coup pour l'assommer lui aussi.


Il restait déjà plus grand monde et cela faisait cinq minutes qu'on se battait. Nous étions plus que trois. Il y avait un vieil homme avec une assez longue barbe blanche se tenant debout avec une canne en bois, je trouvais bizarre qu'il soit là et il y avait aussi une femme qui ressemblait grandement à la tenante du bar clandestin de la zone industrielle. Elle était brune avec les cheveux longs et elle portait des gants noirs, souriante. C'était bien elle, je ne l'avais même pas vu dans le bloc d'attente.


D'un coup, elle s'élançait sur le vieux mais je ne pense pas que c'est une bonne idée. Je sautais de la tête du géant et quand elle voulu lui donner un violent coup de poing au niveau de sa tête, son poing s'arrêta net. Pourtant elle avait l'air de forcer pour avancer mais elle ne bougeait plus.


" Ne jamais attaquer sans réfléchir, madame. "



Dès qu'il eut fini sa phrase, elle s’effondra par terre, inconsciente. Je n'avais rien compris et pourtant, j'étais juste en face. Ce vieux n'est pas normal, il doit y avoir un truc. Il n'avait même pas bouger de sa place depuis le départ en plus. Je l'avais entendu le dire par le présentateur. La foule hurlait encore plus qu'au départ, les vieux pour l'ancêtre devant moi et les autres, hurlaient mon nom.


" Désolé, quelqu'un cher à mes yeux veut que je gagne alors je n'irais pas doucement avec vous. "



Il ne dit rien mais il bougea pour la première fois depuis le départ. Il se positionna de profil avec le bout de la canne pointait vers moi. D'un coup, il se retrouva en face moi, je ne l'avais même pas vu, le bout de la canne entre mes deux yeux mais il s'arrêta là, ne m'ayant pas toucher.


" Tu serais mort, petit. "



" Vous aussi. "


Je lui souris en pointant mes yeux vers le bas, mon poing au niveau de son cœur. Le vieil homme sourit avant d'avancer d'un coup sa canne entre mes yeux sauf que je me baissais d'un coup, le dos penchait en arrière, mes pieds glissant sur le sable et il se dirigeait vers les pieds de l'ancêtre. Celui-ci sauta en l'air et c'est là que je compris. Mon œil droit avait l'iris noire et la pupille rouge fendue. Je pointais mes deux pieds vers le ciel d'un coup pour l'envoyer en l'air, celui-ci serrait les dents, ma stratégie est bonne alors. Je m'appuie sur le sol avec mes mains avant de m'éjecter en l'air passant au-dessus de lui.


" J'ai gagné ! "


L'ancêtre ne pouvait pas se retourner dans le ciel. Je lui donnais un violent coup de pied, au niveau de sa colonne vertébrale, avec mon talon avant de m'écraser avec lui sur le sol comme si j'avais grossi d'un coup comme avec les deux autres d'avant. Le sol avait prit la forme du vieux et cela me fit sourire, j'étais allé fort mais il a les os dur, je l'avais remarquer. En fait, on ne peut pas le toucher quand il touche les deux pieds par terre mais j'avais réussi à le faire sauter en glissant sans le faire exprès.


La foule ne criait plus et je me relevais tranquillement en souriant. Je levais les bras vers le ciel, triomphant de mon bloc. La foule hurlait de nouveau en même temps que le présentateur parlait.


" Gagnant du bloc quatre, Ryu' Iroh !! "


Je fis le tour de l'arène en souriant et en bougeant les bras vers le ciel pour qu'ils hurlent encore. Je n'étais pas vraiment épuisé mais le vieux de la fin était vraiment puissant, je le sens encore dans mon talon même si je ne boitais pas.


En passant où se tenait Cali, je fis un clin d’œil avant de rentre dans le bloc d'attente que j'avais cassé mais au moins, j'ai une meilleur vue. Après quelque balayage, le cinquième bloc rentra. 
Revenir en haut
Cali
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 898
Localisation: Sainte-Foy
Féminin
Race: Dragon

MessagePosté le: Dim 1 Sep - 16:51 (2013)    Sujet du message: Comme à l'époque des Gladiateurs (Pv Cali) Répondre en citant

Cali avait rongé son frein tout le long du combat. Elle était nerveuse et anxieuse pour l'issu du combat. Elle avait eu peur à plusieurs reprises de perdre Ryu. Elle avait été si stressée, qu'elle se retrouvait assise sur le bout de sa chaise. Le temps lui semblait si long. Il s'égrainait avec lenteur. Le combat semblait sans fin. L'homme à ses côtés rirait toujours. La populace criait ton nom et elle assourdissait Cali. Elle se bouchait les oreilles de ses mains et te regardait. Quand elle vit que tu gagnais Cali sauta et cria plus fort que les autres. Elle avait vu que tu avais assommé tes adversaires et elle en était heureuse. Tous vivraient. Elle cria ton prénom.

- RYYUUUUUU!!

Elle avait mis ses mains en porte-voix et continuait de crier. Elle avait envie de sauté dans l'arène et de courir te voir. Elle voulait sauter dans tes bras, te montrer à quel point elle t'aimait, qu'elle était folle de toi. Elle avait oublié l'endroit et les atrocités d'avant, juste parce que tu vivait toujours. Le vieil homme la fit se rasseoir et lui dit que ce n'était pas fini. Il lui tira la main vers le bas et la fit s'asseoir. L'homme la regardait méchamment.

- Il faut ce calmer petite chose. Le combat n'est pas fini. Il en reste encore et si vous ne voulez pas que votre tendre meurt à cause que vous êtes une distraction pour lui, rester assise et taisez-vous. Il pourrait lui arriver un accident ou à vous.

Le vieille homme menaça Cali d'un petit poignard. Cali aurait reconnu ce poignard partout. C'était celui qu'utilisait les sbires du Seigneur Sombre, celui qui voulait sa peau. Cali était drôlement calme et le regardait. Ryu et elle devaient vaincre pour avoir la vie sauve, bien Cali gagnerait.
_________________
La magie du cœur est la plus belle et la plus forte de tous. Elle est la vie qui circule en tout.
Revenir en haut
Ryu' Iroh
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 1 Sep - 18:03 (2013)    Sujet du message: Comme à l'époque des Gladiateurs (Pv Cali) Répondre en citant

Je m'assis tranquillement sur le banc en regardant le trou béant de mon bloc avant qu'une sueur froide ne coule de mon front. Je secouais ma tête avant de lever ma jambe droite, enlevant ma chaussure. Le vieux de tout à l'heure m'a brisé le talon. Je n'aurais pas du courir autour de l'arène à la fin. Je me caressais le talon, ne regardant plus trop le bloc en train de se battre. Mon talon était déjà devenu bleu.

" Pour être solide, il était solide le vieux... "

Je soufflais fort avant de pense à ce que Cali allait me dire en rentrant. Je ris un peu avant de me remettre la chaussure mais au même moment, je me pris le plat d'une épée sur le tête. Je m'étais arrêté de bouger avant de tourner mon regard vers les combattants, les yeux froncés et prêt à foncer dans le tas mais je m'abstiens.

Là où je m'étais prit l'épée, une trace rouge avait apparut. Je me levais tranquillement et prit la montagne de muscle de tout à l'heure pour la mettre à côté de moi, comme un bouclier. Je m'assis en appuyant bien mon dos contre le mur derrière moi.

Je jetais quelque regard vers le combat avant de remarquer que je voyais Cali d'ici. Je la trouvais trop calme d'un coup pourtant, je les entendus tout le long du combat. Je penchais la tête et remarquais l'homme à côté d'elle, il était bizarre et il ne me donnait pas confiance. Je souris avant de me lever et de prendre une brique détruite avec ma main droite.

Sans élan, je balançais cette "brique" en direction du type à côté d'elle. Ma jambe droite tenait à la pointe des pieds, c'était pour cela que je n'avais pas prit d'élan. L'objet lancé s'éclata sur la tête de l'homme qui ne l'avait même pas remarquer approché. Sa tête avait prit un drôle d'angle, il a dû être mort sur le coup.

" Euh... "

Je me rassis directement pour ne pas me faire repérer mais au moins, il ne recommencera plus, ça s'est sûr et certain.
 
Revenir en haut
Cali
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2013
Messages: 898
Localisation: Sainte-Foy
Féminin
Race: Dragon

MessagePosté le: Dim 1 Sep - 20:29 (2013)    Sujet du message: Comme à l'époque des Gladiateurs (Pv Cali) Répondre en citant

Cali avait été soulagée de voir ce bloc de grès atterrir sur la tête de son agresseur, mais il restait qu'elle avait toujours l'impression de ne pas être capable de se défendre seule. Ryu se préoccupait beaucoup trop d'elle. Elle avait un petit sourire satisfait pareil. Elle savait au moins qu'elle comptait pour lui. Elle savait que la fin serait plus compliquée et elle sentait bien la menace pesée sur Ryu. Il devrait se battre réellement et avec toute sa sauvagerie, celle qu'il n'avait pas fait preuve par égare à elle, mais comment lui faire comprendre, qu'elle accepterait sa barbarie l'espace d'un instant pour s'en sortir en vie lors de ce dernier combat. Elle ferma les yeux un instant et réfléchit. Elle devrait lui faire parvenir un message. Elle ouvrit ses yeux lavandes et essaya de repérer une personne susceptible de transmettre le message à Ryu et de vraiment lui remettre. Elle repéra un jeune garde et alla le voir.


- Madame, vous devriez rester assise pendant les combat. Cela pourrait être dangereux.


Cali acceptait les risques, mais Ryu devait être au courant. Elle prit une feuille et griffonna quelque mots sur le bout de papier et le tendit au jeune homme.


- Je retourne m'asseoir, ne vous inquiétez pas, mais j'aimerai que vous donnez ceci à un des combattant. Plus précisément à Ryu' Iroh.


Le garde accepta et alla remettre le petit message, tout simple et bête à Ryu. Il n'aurait pas dû quitter son poste, mais la jeune femme avait un regard hypnotique d'un lavande sublime. Il remit le papier à Ryu et celui-ci contenait les lettres, OFDT marqués en caractère prononcé, comparer à l'écriture légère et fine de Cali.
_________________
La magie du cœur est la plus belle et la plus forte de tous. Elle est la vie qui circule en tout.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:18 (2018)    Sujet du message: Comme à l'époque des Gladiateurs (Pv Cali)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Draconem Index du Forum -> Autres lieux de Draconem -> Arène Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com